Message du premier ministre

La guerre de 1812 - La lutte pour le Canada

Premier ministre Stephen Harper

La guerre de 1812 fut un événement marquant dans l'édification de notre grand pays. À l'occasion du 200e anniversaire de cette guerre, j'invite tous les Canadiens à découvrir ce pan de notre histoire et à commémorer nos fiers et braves ancêtres qui se sont battus et ont remporté la victoire malgré l'inégalité des forces en présence. Alors que nous nous préparons à célébrer notre 150e anniversaire en 2017, les Canadiens auront l'occasion de rendre hommage aux fondateurs du Canada et aux héros qui l'ont défendu, tout en soulignant les grands moments de son histoire.

Le mois de juin 2012 marquera le 200e anniversaire de la déclaration de la guerre de 1812, une guerre où les Autochtones, les milices locales, les milices de volontaires et les régiments de langue française et anglaise ont combattu côte à côte afin de défendre le Canada contre l'invasion américaine.

La guerre nous a permis de devenir un pays libre et indépendant, uni sous la Couronne et respectueux de notre diversité ethnique et linguistique. Les efforts héroïques des Canadiens d'alors ont défini ce que nous sommes devenus, le côté de la frontière que nous habitons et le drapeau que nous saluons.

Dès le mois d'octobre 2011, les Canadiens pourront participer à une série d'activités qui mèneront à la commémoration officielle de cet événement décisif de l'histoire de notre pays. Sans aucun doute, la guerre de 1812 fut un événement qui a influencé le cours de notre histoire militaire, politique et culturelle.

La guerre de 1812 est à la source de la création des forces armées canadiennes. Bon nombre des régiments actuels de réservistes de l'Ontario, du Québec et de l'Atlantique peuvent retracer leurs origines à cette époque. Ce conflit a marqué le début d'une longue et fière histoire militaire au Canada.

Les événements entourant le conflit de 1812‑1815 ont jeté les bases de la Confédération et de bon nombre de nos institutions politiques. En bref, le Canada que nous connaissons aujourd'hui n'existerait pas, n'eût été notre réussite à repousser les invasions de 1812‑1815. La signature du traité de Gand et des autres traités qui ont suivi a confirmé le tracé de la frontière entre le Canada et les États‑Unis. Cette frontière demeure à ce jour la plus longue frontière non défendue au monde, un exemple éloquent de la coexistence pacifique de deux nations, dans l'amitié et le respect mutuel.

J'invite les Canadiens d'un bout à l'autre du pays à découvrir ce chapitre clé de notre histoire et à participer aux nombreuses activités prévues en vue de célébrer notre histoire et notre patrimoine.